Les 10 tendances design graphique de 2024

Design

Au programme

Entrez dans l’univers dynamique des tendances graphisme en 2024, où l’innovation et la créativité repoussent sans cesse les limites. Cette année, les tendances émergentes façonnent un paysage visuel riche et diversifié. Explorez avec nous les multiples facettes du design graphique, des illustrations de marque personnalisées à la photographie captivante, en passant par le maximalisme audacieux et l’art génératif. Chaque tendance offre une perspective unique, contribuant à la transformation constante de la manière dont nous percevons et interagissons avec le monde visuel qui nous entoure. Et n’hésitez pas à consulter notre article sur les tendances design de 2022 (oui, nous avions fait l’impasse en 2023, mais ça reste intéressant) si le sujet vous captive ! C’est parti.

Intelligence Artificielle (IA) : du pour et du contre

Adobe démontre la puissance impressionnante de son IA générative en retouche photo

Comment ne pas en parler ! Le design graphique est en pleine évolution, intégrant de plus en plus l’intelligence artificielle (IA). L’IA, branche de l’informatique visant à doter les machines de capacités humaines (et très populaire ces dernières années), offre des outils révolutionnaires aux graphistes. Ces outils accélèrent les processus de conception, de l’édition d’images à la création de logos en passant par la conception web et l’animation… oui, rien que ça. Ils permettent avant tout un gain de temps, mais aussi une réduction des erreurs et l’émergence (rapide) de nouvelles idées. L’IA c’est clairement l’une des tendances graphisme de 2024 !

Cependant, cette intégration soulève des questions éthiques et sociales et fait débat. Comment l’IA affecte-t-elle la créativité humaine ? Quels sont les défis et les opportunités pour les graphistes ? Au-delà des aspects pratiques, le débat sur l’IA dans le design graphique s’étend à ses implications culturelles et esthétiques. Naviguer dans cette ère d’innovation requiert des compétences adaptatives et une réflexion constante sur l’équilibre entre la technologie et la créativité humaine.

L’IA révolutionne directement le processus créatif des graphistes. Les outils d’édition d’images exploitent des algorithmes pour des retouches précises (il n’y a qu’à voir l’IA générative de Photoshop), tandis que la conception automatisée de logos repose sur des concepts générés par l’IA. Dans la conception web, des algorithmes créent des mises en page dynamiques, et l’animation bénéficie de l’IA pour produire des graphiques en mouvement réalistes. La génération de contenu s’appuie sur des algorithmes, permettant aux graphistes de stimuler leur créativité.

Cette utilisation accrue de l’IA souligne cependant la nécessité pour les graphistes d’acquérir des compétences spécifiques, et de réussir à la dompter. La compréhension des nuances de l’IA, couplée à la créativité humaine, devient essentielle. La symbiose entre technologie et talent humain définira le futur du design graphique, où l’IA n’est pas simplement un outil, mais un partenaire créatif.

Typographies et Mouvement

Showcase de la police « Ease » du Studio Feixen

Dans cette tendance de design graphique, l’accent est mis sur l’utilisation innovante et créative des polices et des compositions textuelles. Cela comprend des expérimentations au niveau de la mise en page, de la taille, de la couleur et du style pour apporter de l’unicité et de l’expressivité.

Duncan Gravestock, directeur du design chez F37 (fonderie anglaise particulièrement connue), estime que la typographie cinétique et variable, avec des curseurs variables propriétaires, jouera un rôle majeur pour les marques dans l’année à venir. « Les marques voudront trouver de nouvelles façons de paraître authentiques et uniques« , prédit-il, « avec une emphase croissante sur la typographie pour faire le gros du travail. De plus en plus de marques confieront à des motion designers et des typographes le récit de leur marque de manière plus dynamique et expressive« .

« Nous l’avons déjà vu avec le travail de Collins pour le San Francisco Symphony en 2022« , ajoute-t-il. « Puis, plus récemment, le Tokyo Dome City de &Form Studios et l’identité de marque Too Much to Watch de Studio Kiln. La typographie cinétique a été de plus en plus utilisée comme point central de la marque et du design au cours des dernières années, donc nous ne pensons pas que cela s’arrêtera de sitôt.« 

Showcase de « Studio Feixen Sans« 

Il y a également le rôle de l’IA qui contribue à faire progresser la typographie en mouvement. « Nous avons déjà vu #ProjectGlyphEase en action« , note-t-il. « Selon leurs termes, tout ce dont un designer a besoin de faire est de créer trois lettres de référence dans un style choisi à partir de formes vectorielles existantes, ou celles qu’ils dessinent à la main sur papier, et cette technologie crée automatiquement le reste des lettres dans un style cohérent. En résumé, la typographie est l’un des tendances graphisme en 2024 va soit bouger, soit vous faire bouger.« 

Le retour de la 3D

L’évolution et l’intégration des graphismes 3D et de la réalité augmentée (AR) ouvrent de nouvelles opportunités pour l’interactivité et l’immersion dans les marques. Cela signifie que le design génératif permettra de plus en plus d’économiser des ressources financières et temporelles pour les entreprises.

Spline offre une mise en avant des créations 3D de sa communauté pour leur réutilisation dans de nouveaux projets

Cela a déjà commencé bien sûr, mais en 2024, tout laisse penser que la tendance du design graphique en 3D occupera à nouveau le devant de la scène. Ce qui rend cette tendance particulièrement remarquable, c’est l’accessibilité qu’elle offre désormais grâce à des outils tels que la fonction « Dilatation » d’Adobe Illustrator, lancée l’année dernière. En effet, la popularité d’une tendance dépend en grande partie du nombre de personnes capables de maîtriser cet art. Il y a quelques années, la création même d’un élément 3D simple était réservée aux concepteurs 3D expérimentés utilisant des logiciels professionnels.

Utilisation de la 3D en typographie chez ilovecreatives Studio

Cependant, Adobe et d’autres innovateurs ont simplifié l’utilisation du design 3D, le rendant accessible à un public plus large. Des petits éléments utilisés dans les mises en page aux chefs-d’œuvre entièrement en 3D, ce style n’a pas encore atteint son plein potentiel et continuera d’évoluer et d’innover. Cette tendance du design graphique en 2024 gagne encore du terrain et deviendra une part encore plus importante de notre communication visuelle quotidienne. D’ailleurs, chez Vingt Deux, nous incorporons souvent des éléments 3D jusque dans la création de sites Internet !

Réalité augmentée

La réalité augmentée (AR) se positionne comme une technologie transformative majeure dans le domaine du design graphique. Elle offre aux designers la possibilité de donner vie à leurs créations en temps réel, révolutionnant ainsi le processus de conception. L’AR permet aux concepteurs de tester leurs œuvres dans des contextes réels, offrant une perspective réaliste et facilitant les ajustements nécessaires.

Cette technologie apporte également un niveau d’interactivité inédit. Les utilisateurs peuvent explorer des designs en 3D, permettant une compréhension approfondie des créations. Outre son impact sur la conception de produits et architecturale, l’AR améliore considérablement l’expérience utilisateur en offrant un engagement accru et des interactions en temps réel. Elle ouvre de nouvelles perspectives de collaboration en permettant aux concepteurs de recueillir des commentaires instantanés.

« AR you Ready!? », l’expérience de réalité augmentée de Pringles réalisée par le studio Demodern

Pour l’avenir, l’AR continuera de façonner le design graphique, intégrant des technologies comme la réalité virtuelle et l’Internet des objets. Avec une accessibilité croissante, l’AR deviendra un outil incontournable pour les designers, transformant la communication visuelle de manière significative. En résumé, l’AR redéfinit le paysage du design graphique en offrant une approche immersive, interactive et réaliste.

Art génératif

L’exposition LOOK/HEAR autour de la typographie et de l’art génératif par la directrice artistique Ran Zheng

La tendance du design graphique en 2024 célèbre l’inattendu en faisant de la programmation un outil créatif, donnant naissance à des visuels en constante évolution, véritablement captivants et totalement surprenants. L’art génératif permet de créer des éléments d’identité basés sur des données ou totalement aléatoires, s’adaptant parfaitement à chaque projet. Des motifs pilotés par l’IA qui évoluent à chaque interaction à des compositions complexes issues d’équations mathématiques, cette tendance capture la magie d’un design en perpétuel mouvement. C’est une célébration de l’expérimentation et de l’exploration créative, révélant l’harmonie infinie entre la technologie et l’art. Des outils comme Midjourney, DALL·E, Leonardo et Adobe Firefly, en constante évolution en 2024, sont les pionniers de cette révolution artistique.

« PROCEDURALS« , des planches de motifs générées sur Houdini par le directeur créatif Danil Krivoruchko

L’intelligence artificielle générative (IA) représente une ère où les algorithmes, comme ChatGPT, sont déployés pour créer du contenu nouveau, que ce soit de l’audio, du code, des images, du texte, des simulations ou des films. Les progrès récents dans le domaine de l’IA ont le potentiel de transformer fondamentalement notre approche de la création de contenu. Ces modèles complexes de machine learning prédisent le mot ou l’image suivant(e) en fonction des séquences antérieures, apportant une dimension innovante à la génération artistique.

Bien que l’IA générative ouvre des portes à des possibilités fascinantes, son impact exact sur diverses tâches reste inconnu, tout comme les éventuels défis associés. Le sondage McKinsey 2023 souligne que l’adoption de l’IA a considérablement augmenté, laissant entrevoir des changements significatifs dans la manière dont les tâches sont accomplies. Cependant, il est crucial de souligner que l’humain demeure essentiel dans ce processus. Les créateurs initient le modèle génératif avec des indications, et le rôle du « Prompt engineer » (ingénieur de requête) devient crucial, du moins jusqu’à l’avènement de générations futures d’IA encore plus sophistiquées.

Anti-design

Cette tendance rebelle s’affranchit des règles et canons traditionnels du design. S’opposant aux tendances populaires comme le minimalisme, elle adopte des palettes de couleurs vives, des formes asymétriques, une typographie audacieuse, et une esthétique sombre.

Les œuvres du designer italien Joe Colombo dans les années 60 ont porté l’essor de l’anti-design

Le mouvement Anti-Design, amorcé dans les années 1960 en réaction au modernisme, renaît aujourd’hui. À l’origine, une réponse à la corruption et à l’inégalité perçues derrière la façade du modernisme, il se manifeste aujourd’hui par l’utilisation intentionnelle d’éléments peu attrayants ou clichés, créant une esthétique ironique.

Ce renouveau de l’anti-design se voit dans la culture populaire, des chaussures de papa aux pochettes d’albums. Il propose une inversion délibérée des normes esthétiques pour transmettre un message sur le monde. Cette tendance, guidée par des choix esthétiques inhabituels, soulève des questions sur la moralité et la justesse de l’anti-design, invitant les designers à réfléchir avant de donner vie à leurs créations.

A$AP Rocky reprend des codes anti-design dans son univers graphique

Géométrie Abstraite

La tendance de la Géométrie Abstraite en 2024 marque l’adoption croissante de l’idée de « chaos organisé » par les designers. Cette approche explore une multitude de formes géométriques abstraites, dépourvues de sens immédiat, offrant une palette d’expressions créatives.

Le branding de l’OAcademy, créée par le studio de design polonais Podpunkt, se base autour de formes géométriques abstraites

L’art d’embrasser l’abstraction libère les spectateurs des contraintes de la réalité, communiquant des émotions complexes à travers une expression minimaliste. Les formes abstraites, en tant que symphonie visuelle, possèdent un rythme intrinsèque et une harmonie qui captivent les sens, favorisant une perception esthétique accrue.

Le langage universel des émotions est au cœur de cette tendance, permettant aux designers de communiquer directement des sentiments à travers des formes abstraites. En redéfinissant les limites créatives, la géométrie abstraite encourage l’innovation et une exploration constante. Pour faire bref, elle harmonise le chaos et l’ordre, révélant une dualité captivante. Ainsi, la magie des formes abstraites en design réside dans leur capacité à transcender la représentation, engager les sens, stimuler l’imagination, et redéfinir constamment les frontières créatives.

Illustrations de marques

Google illustre en permanence sa marque pour célébrer des événements et personnalités populaires. Ici, la « Vyshyvanka », fête des chemises ukrainiennes.

La tendance des Illustrations de Marque marque une transition loin de la photographie générique et des visuels standardisés. Elle souligne l’importance croissante d’images personnalisées et uniques pour créer des connexions authentiques et empathiques avec le public. Ces illustrations sur mesure ne se contentent pas de transmettre les valeurs et la personnalité d’une marque, mais elles assurent également une cohérence visuelle sur divers supports, allant des sites web et des médias sociaux aux emballages et à la publicité.

En 2024, cette tendance met en avant l’importance du récit visuel et de l’individualité dans le branding. Elle offre un changement rafraîchissant par rapport aux visuels génériques, adoptant l’art des illustrations sur mesure pour exprimer l’essence même d’une marque.

Le studio COLLINS a articulé tout un univers autour d’illustrations particulièrement reconnaissables pour le rebranding de Mailchimp

Popularisées par des marques telles que Dropbox et Mailchimp, les illustrations de marque gagnent également en popularité parmi les petites entreprises. Lorsqu’elles sont bien réalisées, ces illustrations deviennent si originales et uniques qu’elles deviennent rapidement synonymes de la marque elle-même, même en dehors du logo. Google, par exemple, intègre ce style dans ses célèbres « Google Doodles ». Les marques personnelles adoptent également cette approche avec des illustrations sur mesure pour renforcer leur identité unique.

Photographie prédominante

La photographie demeure indéniablement un élément crucial du design graphique, que ce soit en ligne ou hors ligne, et elle joue un rôle central dans la transmission efficace d’un message. Traditionnellement, cela impliquait de s’appuyer sur des photos d’inventaire qui semblaient souvent plates et sans vie. Cependant, la tendance en design graphique de 2024 marque un changement significatif. De plus en plus de designers adoptent leur propre photographie originale ou trouvent des moyens inventifs d’utiliser des images existantes. Cela va au-delà des simples photos de produits ; cela inclut des images captivantes de personnes, de la nature et d’autres éléments contribuant à raconter une histoire captivante ou à évoquer des émotions puissantes.

Le très bon exemple du rebranding d’Instacart par Wolff Olins, aux photographies très colorées et « gourmandes »

Cette tendance devrait persister dans les années à venir alors que les entreprises cherchent à se démarquer de la concurrence. Nous pouvons anticiper la découverte de façons encore plus innovantes d’utiliser la photographie, allant des images en 3D et des éléments interactifs aux expériences de réalité augmentée/virtuelle, et à l’inclusion d’images générées par l’IA qui se fondent harmonieusement avec l’identité de la marque. Dans le monde du design graphique en 2024, la photographie devient non seulement un outil visuel mais aussi un moyen narratif dynamique qui transcende l’ordinaire.

L’agence JKR a créé un branding photographique pour les campagnes Stella Artois de 2023

La fusion de la photographie et du design graphique est une combinaison puissante qui gagnera en ampleur en 2024. Les designers expérimenteront l’incorporation d’éléments du monde réel, tels que des photographies et des textures, dans leurs designs numériques pour créer des compositions uniques et visuellement frappantes.

Maximalisme

Le rebranding du Public Theater par Pentagram

Le maximalisme en design graphique en 2024 rejette les règles communes qui suggèrent de rester simple. Alors que le design traditionnel crie « moins c’est plus », le maximalisme croit que « plus c’est plus ». Avec l’utilisation de combinaisons de couleurs audacieuses, d’images superposées, de typographies imposantes et de motifs répétitifs, ce style attire indéniablement l’attention. Un des projets les plus cités en matière de maximalisme est le rebranding du Public Theater par Paula Scher de Pentagram.

Que ce soit des mises en page remplies de typographie ou remplies de différents types d’éléments, le maximalisme, une tendance frappante en design graphique en 2024, attirera sans aucun doute les regards et offrira à une marque l’attention qu’elle recherche. Essayez le maximalisme dans votre design en utilisant des traits épais, des couleurs vives et des motifs imposants. Sans oublier, l’utilisation de tout l’espace disponible est l’essence même du maximalisme.

Pentagram a aussi osé un design maximaliste pour le branding du NYU Skirball

Le maximalisme en design graphique se caractérise par l’utilisation de couleurs vibrantes, de motifs complexes et de textures multiples. Il embrasse l’excès et célèbre l’inhabituel, s’inspirant souvent de mouvements artistiques tels que le pop art, l’art nouveau et le surréalisme. Les designs maximalistes présentent souvent une esthétique de type collage, combinant divers éléments pour créer une composition visuellement frappante. Récemment, même les designs de logo ont tendance à s’orienter davantage vers le maximalisme après une longue période de choix propres, minimalistes et sans empattement.

Alors que le minimalisme est souvent associé à une esthétique plus moderne et épurée, le maximalisme est lié à un style plus éclectique et fantaisiste. Le maximalisme ne se limite pas simplement à l’utilisation de nombreuses couleurs et motifs, mais consiste plutôt à créer un design visuellement intéressant et profond.


Le design graphique se réinvente avec éclat, capturant l’essence même de l’expression visuelle. Des illustrations de marque qui racontent des histoires authentiques à la photographie qui transcende les frontières traditionnelles, chaque tendance offre une exploration passionnante. Alors que le maximalisme prend le pas sur la simplicité, et que l’abstraction défie les conventions, ces tendances ne sont pas seulement des évolutions esthétiques, mais des reflets de notre époque en constante évolution.

Et comme toujours, si vous avez besoin de conseils ou de créations graphiques, nous vous invitons à contacter notre agence d’identité de marque !

Partager

Articles similaires

21/06/2024

10 tendances du Webdesign en 2024

On vous partage les 10 tendances du webdesign qui transforment la manière dont les sites web interagissent avec leurs utilisateurs !
19/06/2024

Qu’est-ce qu’une agence de communication digitale ?

Qu'est-ce qu'une agence de communication digitale ? On vous dit tout ! Les agences de com digitale n'auront plus de secret pour vous !
18/06/2024

Les meilleures campagnes de rebranding de 2024 (partie 1)

En 2024, plusieurs marques emblématiques ont entrepris des transformations visuelles pour mieux refléter leurs valeurs. On vous montre ?