6 façons dont votre marque pourrait utiliser les NFT

Au programme

Vous avez probablement entendu parler des NFT dans l’actualité récente. Grimes a gagné 6 millions de dollars en 20 minutes pour une série de 10 œuvres d’art. Nyan cat, un mème représentant un chat volant animé avec un corps de Pop-Tart laissant une traînée d’arc-en-ciel, est parti pour 600 000 dollars. Taco Bell, qui vend des œuvres d’art à mille dollars sur le thème des tacos. Et Beeple, qui a stupéfié le monde de l’art avec la vente de « Everydays : The first 5000 days » pour 69 millions de dollars, le propulsant dans le top 3 des artistes vivants les plus chers. Jusqu’à présent, ces crypto-collectables perturbent principalement le monde de l’art, mais cela m’a fait réfléchir : comment cette technologie peut-elle débloquer des opportunités pour les marques et les relations que nous entretenons avec elles ?

NFT est l’abréviation de Non-Fungible Token, un terme désignant un certificat d’authenticité numérique qui permet aux acheteurs d’acquérir et de prendre possession d’un bien numérique, généralement une image, une animation ou une vidéo. Vous ne le possédez pas dans le monde physique, mais vous le possédez dans le monde numérique. N’importe qui peut le reproduire et l’utiliser sans votre autorisation, mais vous en êtes le seul véritable propriétaire. Et comme votre propriété est stockée sur un grand livre numérique partagé par des milliers d’ordinateurs (la blockchain), il est quasiment impossible de pirater et de changer la propriété du NFT sans votre permission. Votre jeton est unique, avec une authentification qui ne peut jamais être modifiée, mais il peut être revendu, une partie de la valeur de revente étant parfois directement reversée au créateur.

NyanCat : un même devenu un NFT

Comment les marques utilisent-elles les NFT aujourd’hui ?

Le buzz actuel autour des NFT concerne principalement l’art numérique, mais ils peuvent être vendus pour n’importe quel actif numérique. À mesure que cet espace se développe, nous voyons le modèle appliqué au-delà des œuvres d’art numériques. La NBA dispose d’un site Web dédié, Topshot, qui donne taux fans la possibilité d’acheter leurs moments préférés du basket-ball sous forme d’objets de collection numériques. Le site a enregistré des ventes à hauteur de 200 millions de dollars américains, un dunk de Lebron James s’étant vendu plus de 200 000 dollars. Jack Dorsey, PDG de Twitter, a mis aux enchères son tout premier tweet, qui, au moment de la rédaction de cet article, avait atteint une enchère élevée de 2,5 millions de dollars. Le groupe Kings of Leon vient de vendre des NFT pour son dernier album, offrant des billets de concert, des titres exclusifs et des œuvres d’art à l’achat.

Cela ouvre la porte à un nouveau monde d’engagement des marques et leur donne l’occasion d’interagir différemment avec leurs clients en « monnayant » des expériences spéciales, des collaborations, des images iconiques, des campagnes publicitaires mémorables, des designs de luxe, etc. Cela crée un tout nouveau marché grâce à l’injection de liquidités à court terme, et permet aux marques de garder le contrôle de leurs actifs originaux sans craindre les manipulations, les copies ou les altérations.

Ce nouveau modèle de monétisation et de propriété des médias numériques m’a fait réfléchir aux avantages que les marques pourraient en tirer.

6 façons dont votre marque pourrait utiliser les NFT

  1. Les entreprises peuvent-elles vendre aux enchères leurs actifs de marque à leurs fans inconditionnels ? Par exemple, qui ne voudrait pas posséder le logo Nike ? Ou le motif officiel de la marque Burberry ?
  2. Peuvent-elles également vendre les dessins de leurs produits, tout en conservant les droits de les commercialiser ? Par exemple, Samsung pourrait vendre le NFT pour les rendus de ses derniers produits, tout en continuant à les utiliser à la télévision.
  3. Les détaillants pourraient-ils vendre des billets pour des événements à vie ? Par exemple, Lane Crawford pourrait publier un NFT « Avant-première exclusive des ventes » pour permettre à son propriétaire de bénéficier de la première heure des ventes annuelles en exclusivité.
  4. Les créateurs d’images peuvent-ils modifier le modèle de licence ? Par exemple, les photographes et les illustrateurs pourraient désormais vendre le NFT derrière leurs images plutôt que de négocier une utilisation de trois ou cinq ans.
  5. Les marques peuvent-elles créer des expériences et des produits uniques qui ne vivent que dans le monde numérique ? Par exemple, McLaren pourrait sortir une voiture exclusive, réservée aux jeux de course en ligne et disponible par l’achat d’un NFT.
  6. Une marque peut-elle s’approprier un moment dans le temps ? Par exemple, Apple pourrait mettre aux enchères le moment de la sortie de son dernier iPhone.

Bien sûr, il y a encore beaucoup d’inconnues au sujet des NFT, avec des spéculations selon lesquelles il s’agirait d’une bulle prête à éclater et des inquiétudes concernant la stabilité du marché et son empreinte carbone associée (qui est une réelle préoccupation).

Nous pensons que cette technologie a un réel avenir et que les NFT ont un potentiel énorme pour les entreprises. Le contenu numérique a de la valeur pour les marques et les entreprises peuvent tirer parti des NFT pour trouver de nouveaux publics, se rapprocher de leurs clients et développer leur activité.

Partager

Articles similaires

Les 10 meilleures agences de communication à Clermont-Ferrand en Auvergne.
il existe une solution supplémentaire qui rendra certainement votre vitesse de page encore meilleure : le modèle de prévision de page qui prédit le comportement des utilisateurs avec l’apprentissage automatique.
Accélérez la vitesse de votre site web grâce au modèle de prévision de page
il existe une solution supplémentaire qui rendra certainement votre vitesse de page encore meilleure : le modèle de prévision de page qui prédit le comportement des utilisateurs avec l’apprentissage automatique.
Cinq règles importantes qui s’appliquent aux logos 
Quelles sont les règles à prendre en compte lors de la création ou de la refonte du logo d’une marque ou d’une entreprise ?