WordPress pour les débutants : Tout ce que vous devez savoir pour démarrer

Digital Marketing

Au programme

Créer un site internet peut sembler difficile au premier abord. Pourtant, avec le système de gestion de contenu WordPress, vous pouvez rapidement mettre en ligne votre propre site web. Nous allons vous montrer les étapes pour démarrer avec WordPress, du choix de votre nom de domaine à la personnalisation de l’apparence de votre site. Vous verrez, c’est à la portée de tous ! Avant de se lancer tête baissée, mieux vaut bien préparer son projet pour éviter les mauvaises surprises. On vous recommande de tester WordPress en local pour vous familiariser avec ses fonctionnalités. Une fois votre site prêt, il sera temps de choisir un hébergeur web pour le mettre en ligne. L’aventure ne fait que commencer ! La création d’un site internet peut sembler complexe, mais avec ce guide WordPress pour débutants, vous avez toutes les clés en main pour réussir. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer et laisser libre cours à votre créativité. Et sinon vous pouvez faire appel à une agence web comme Vingt Deux 🙂

Installer WordPress en local pour tester

Télécharger WordPress

Tout d’abord, il vous faudra accéder à WordPress.org pour télécharger l’archive du CMS en version compressée. Vous aurez le choix entre la version fr ou en. Une fois le téléchargement terminé, il vous suffira de décompresser cette archive sur votre ordinateur. Vous obtiendrez alors tous les fichiers sources nécessaires pour procéder à l’installation en local.

Installer un serveur local

Ensuite, pour installer WordPress en local, vous devrez disposer d’un serveur web, d’un serveur de base de données et d’un interpréteur PHP sur votre machine. Pour cela, vous pouvez opter pour des solutions telles que WAMP, MAMP ou XAMPP. Ces outils regroupent l’ensemble des composants requis pour reproduire un environnement de développement web en local. L’installation est en général très simple.

Configurer la base de données

Une fois votre serveur local opérationnel, vous devrez créer une base de données qui sera utilisée par WordPress. Ouvrez l’interface d’administration de votre SGBD, créez une nouvelle base, définissez un utilisateur ayant tous les droits sur celle-ci. Notez bien le nom de la base, l’utilisateur et le mot de passe : ces informations vous seront demandées lors de l’installation de WordPress.

Choisir et enregistrer son nom de domaine

Trouver un nom accrocheur

Pour démarrer la création de votre site WordPress, il est nécessaire de trouver un nom de domaine percutant et mémorable. Celui-ci doit représenter votre marque ou votre activité tout en restant facile à retenir pour vos visiteurs. Optez pour un nom court, simple à épeler et à prononcer. Évitez les tirets, les underscores ou les chiffres qui peuvent nuire à la lisibilité. Inspirez-vous des noms de domaine existants pour trouver des idées originales.

Vérifier la disponibilité

Avant d’enregistrer un nom de domaine, il est capital de vérifier s’il est disponible. Rien de plus frustrant que de trouver l’appellation parfaite pour découvrir qu’elle est déjà utilisée ! Heureusement, de nombreux outils en ligne permettent de tester gratuitement la disponibilité d’un nom de domaine en quelques secondes. Saisissez simplement le nom souhaité et l’extension (« .com », « .fr », etc.) pour obtenir un résultat immédiat. Pensez à tester les orthographes alternatives et les extensions les plus populaires.

Enregistrer le domaine

Une fois un nom de domaine disponible identifié, il faut procéder rapidement à son enregistrement pour éviter qu’il ne soit réservé par quelqu’un d’autre. De nombreux registrars proposent ce service pour des tarifs abordables, souvent moins de 15 euros par an. Choisissez une durée d’enregistrement d’au moins 2 ans pour assurer la pérennité de votre site web. L’étape suivante sera de configurer votre domaine avec un hébergeur web pour qu’il pointe vers votre site WordPress.

Trouver un hébergeur web adapté

Comparer les offres d’hébergement

Créer un site web nécessite de trouver un hébergeur adapté à vos besoins et à votre budget. Lorsque vous débutez, il est judicieux de comparer les offres des différents hébergeurs. Certains proposent des formules d’entrée de gamme à petit prix pour vous permettre de vous familiariser avec la création de sites. D’autres offrent des solutions plus complètes intégrant des services supplémentaires. Analysez bien les caractéristiques techniques, les ressources allouées, l’assistance client pour faire le meilleur choix.

Choisir un hébergeur fiable et pas trop cher

Le choix de l’hébergeur est déterminant pour la réussite de votre site web. Sa fiabilité et sa solidité financière sont des critères à prendre en compte pour éviter les mauvaises surprises. Comparez les avis des utilisateurs et la longévité de l’hébergeur sur le marché. Si le prix reste un élément important, ne faites pas l’impasse sur la qualité de service et les performances techniques promises. Un hébergeur pas cher mais peu fiable ne vous rendra pas service sur le long terme.

Souscrire à un forfait d’hébergement WordPress

WordPress est un système de gestion de contenu (CMS) très populaire pour créer des sites web. De nombreux hébergeurs proposent des offres dédiées à WordPress, avec installation et configuration automatisées. Ces forfaits facilitent grandement la prise en main par les débutants. Ils incluent souvent des modèles de sites, des extensions et des sauvegardes automatiques. Avant de souscrire, vérifiez que l’hébergeur assure un bon support technique et des mises à jour régulières de WordPress. Un hébergement WordPress de qualité vous fera gagner un temps précieux.

Installer WordPress sur son hébergement

Se connecter à son espace d’hébergement

Le premier pas dans l’installation de WordPress consiste à accéder à l’espace client de votre hébergeur web. Une fois connecté, vous pourrez accéder aux outils permettant d’installer WordPress en 1 clic. Assurez-vous d’avoir en main vos identifiants de connexion transmis par votre hébergeur lors de la création de votre compte.

Installer WordPress en 1 clic

La plupart des hébergeurs proposent des scripts d’installation automatisés de WordPress. Il vous suffit de vous rendre dans la section dédiée, souvent appelée « Installer une application » ou « Scripts d’installation ». Sélectionnez WordPress dans la liste des scripts proposés. L’installation ne prendra que quelques secondes. Près de 75% des nouveaux sites WordPress sont installés de cette manière selon une étude récente.

Lier son domaine à son hébergement

Une fois WordPress installé sur votre hébergement, vous devez lier votre nom de domaine pour que votre site soit accessible publiquement. Rendez-vous dans la section « Noms de domaine » ou « DNS » de votre espace client. Suivez les instructions pour pointer votre domaine vers les serveurs de votre hébergeur. Cette opération peut prendre jusqu’à 48h avant d’être effective. Votre site WordPress sera alors accessible via le nom de domaine de votre choix.

Personnaliser l’apparence du site

Choisir un thème adapté

Choisir un thème WordPress adapté à vos besoins et à l’image que vous souhaitez donner à votre site est crucial. Il existe des milliers de thèmes gratuits ou payants avec des designs et fonctionnalités très variés. Prenez le temps de bien analyser ceux qui correspondent à votre secteur d’activité et aux objectifs de votre site avant de faire votre choix.

Modifier les couleurs et polices

La plupart des thèmes WordPress permettent de modifier facilement les couleurs principales et les polices de caractères depuis l’interface d’administration, sans avoir à toucher au code. C’est un excellent moyen de personnaliser l’apparence générale de votre site rapidement. Choisissez des couleurs qui reflètent bien l’identité de votre marque et des polices lisibles et harmonieuses.

Ajouter son logo et une bannière

Intégrer le logo de votre entreprise et une grande bannière d’en-tête permet d’apporter une touche personnelle à votre site WordPress. Pour la création d’univers visuel, n’hésitez pas à contacter une agence créative. Assurez-vous que les dimensions de ces éléments graphiques sont adaptées à la zone prévue à cet effet dans le thème. Optimisez leur qualité et leur poids pour un rendu optimal. Vous renforcerez ainsi considérablement l’image de marque de votre site.

Commencer à publier du contenu

Rédiger des articles et des pages

D’après les données recueillies, près de 60% des utilisateurs de WordPress sont des débutants. C’est pourquoi il est primordial de bien comprendre comment rédiger et publier du contenu sur WordPress. Pour commencer, vous devez vous familiariser avec l’éditeur de texte intégré et ses fonctionnalités comme la mise en forme, l’insertion de médias, etc. N’hésitez pas à rédiger des brouillons avant de publier vos articles et pages définitifs.

Insérer des images et vidéos

Les visuels sont un élément incontournable pour rendre vos publications attrayantes. Vous pouvez facilement insérer des images, galeries photos et vidéos depuis l’éditeur de WordPress. N’oubliez pas d’optimiser vos visuels pour le web en réduisant leur taille et leur poids. Des plugins existent aussi pour insérer des galeries, diaporamas et enrichir vos contenus multimédias.

Catégoriser ses publications

Pour que vos visiteurs trouvent facilement vos contenus, il est important de bien les catégoriser. WordPress vous permet d’organiser vos publications en catégories et tags. Pensez à bien structurer vos catégories par thèmes ou rubriques. Attribuez toujours plusieurs tags à vos articles pour multiplier les entrées et les chemins d’accès. Des plugins de métadonnées peuvent aussi aider à améliorer le référencement des contenus.

Optimiser son référencement naturel

Bien structurer son contenu

Le contenu d’un site web WordPress doit être bien structuré et organisé pour favoriser le référencement naturel. Il est utile de créer une architecture de l’information cohérente en utilisant judicieusement les balises de titre H1, H2, H3 pour hiérarchiser les différentes parties. Les mots-clés doivent être placés à des endroits stratégiques comme dans les titres, l’URL et la méta-description. Il faut également veiller à ce que les liens internes pointent vers des contenus pertinents. Tout cela permettra d’optimiser votre SEO, vous pouvez d’ailleurs faire appel à une agence SEO pour cela.

Améliorer ses balises titres

Les balises de titre H1, H2, H3 sont cruciales pour le référencement naturel d’un site WordPress. Elles aident les moteurs de recherche à comprendre la structure et le sujet des pages. Il est recommandé d’avoir un seul H1 par page, contenant le mot-clé principal. Les H2 peuvent segmenter la page en sous-sujets. Les titres doivent être concis, descriptifs et inclure les mots importants. On évitera les titres du style « Bienvenue sur ma page d’accueil ». L’optimisation des balises titre est un élément clé du référencement naturel.

Rédiger des textes optimisés

La rédaction de contenu optimisé est indispensable pour améliorer le référencement naturel d’un site WordPress. Le texte doit contenir les mots-clés ciblés de façon naturelle sans surcharge. Il faut viser une densité de 2 à 3% pour un mot-clé. Les synthèses, listes à puces, tableaux peuvent aider à structurer l’information. Une page doit contenir au moins 300 mots et ne pas dépasser les 5000 mots. Le contenu doit apporter une vraie valeur ajoutée pour l’internaute. Un style clair et concis est préférable. L’optimisation des textes demande du travail mais est payante pour le référencement naturel.

Créez facilement votre site web avec WordPress


WordPress est devenu le système de gestion de contenu le plus populaire pour créer des sites web. Il offre de nombreux avantages pour débuter rapidement avec la création de sites internet.
Pour le néophyte, lancer son propre site peut sembler une montagne infranchissable. Pourtant, grâce aux nombreux tutoriels disponibles, le chemin vers la réalisation d’un beau site WordPress est plus accessible qu’il n’y paraît. Il suffit de suivre les étapes une à une, en prenant le temps de bien tester localement avant de se lancer. D’ailleurs n’hésitez pas à consulter notre article sur les 10 meilleurs plugins WordPress en 2024.
Au final, créer son site avec WordPress n’est pas sorcier. Il faut simplement oser se lancer et laisser libre cours à son inspiration. Le jeu en vaut largement la chandelle quand on voit son site prendre vie sur la toile. Alors, à vos claviers et que l’aventure commence ! Il est temps de concrétiser vos rêves les plus fous et de donner vie à votre propre univers. Le seul regret que vous pourriez avoir serait de ne pas vous être lancé plus tôt.

Partager

Articles similaires

21/06/2024

10 tendances du Webdesign en 2024

On vous partage les 10 tendances du webdesign qui transforment la manière dont les sites web interagissent avec leurs utilisateurs !
19/06/2024

Qu’est-ce qu’une agence de communication digitale ?

Qu'est-ce qu'une agence de communication digitale ? On vous dit tout ! Les agences de com digitale n'auront plus de secret pour vous !
18/06/2024

Les meilleures campagnes de rebranding de 2024 (partie 1)

En 2024, plusieurs marques emblématiques ont entrepris des transformations visuelles pour mieux refléter leurs valeurs. On vous montre ?