NFT : une nouvelle opportunité de communication pour les marques

Au programme

Vous avez certainement entendu parlé en ce moment des NFTs. Ces nouveaux jetons cryptographiques attirent de plus en plus les marques qui découvrent de nouvelles possibilités dans le domaine du marketing. Découvrez les avantages en terme de communication que les NFTs peuvent représenter pour les marques.

Instagram NFT des chaussures sneakers
Fewocious, un artiste de 18 ans, tient la copie physique de sa collaboration avec RTFKT, offerte aux clients qui achètent des produits numériques NFT.

Depuis le début de l’année 2021, les NFTs ont la côte ! Un NFT (« Non Fungible Token ») est un jeton virtuel basé sur la blockchain, est un actif numérique unique. Elle est notamment utilisée dans les domaines tels que le gaming ou encore l’art numérique (image, vidéo, animation). Ces jetons virtuels permettent de vendre ou d’acheter des oeuvres numériques, grâce à des titres de propriété infalsifiables et uniques, certifiant son authenticité. Certes les tokens non fongible ne sont pas nouveaux ; ceux-ci bénéficiaient d’une certaine visibilité en 2018 qui avaient amené bon nombre de personnes et de sociétés à s’intéresser de près à leur potentiel technologique et commercial. Petite parenthèse en passant, au sein de notre agence, plusieurs membres experts de notre équipe connaissent bien l’univers des NFTs en ayant travaillé à l’époque pour des projets autour des NFTs, dans des optiques de notoriété et de visibilité grâce à des opérations de communication à 360° mêlant campagnes de Growth Hacking, création de site web & app, RP, social media et content marketing multilingues.

Créer de la rareté numérique 

Les NFTs offrent une opportunité non négligeable dans le domaine du numérique, où les copies sont facilement créées et diffusées. En effet, ces jetons virtuels infalsifiables permettent de lutter contre les imitations donnant au produit une valeur unique. Fonctionnant comme un système d’authentification, ils permettent d’acheter et de vendre librement des oeuvres d’art numérique. La blockchain et les NFTs avaient – et ont toujours- comme ambition de révolutionner le monde de l’art, de réinventer une nouvelle forme d’expression, de questionner les notions de droits d’auteur, et de casser les codes de la propriété.

Blockchain technology is giving inspiration to the art world. Not only this technology can protect artists by certifying authenticity or helping artists to profit more from their creative artworks. It’s also a new exciting source of inspiration! 

https://www.auctionity.com/blockchain-technology-is-shaping-the-art-world-through-non-fungible-tokens/

Cette rareté numérique, les artistes l’ont bien compris. Ils n’hésitent donc pas à vendre leurs oeuvres aux enchères. En février 2021, le fameux mème du chat Nyan Cat s’est vendu aux enchères sur le site Foundation pour 300 ETH, soit environ 470 000 euros. L’acquéreur possède le mème le plus connu au monde, rien que ça !

Nyan Cat, le mème qui s’est vendu pour 300 ETH

Mais le plus emblématique des premiers NFTs ce sont les CryptoKitties ! Des petits chats virtuels que les propriétaires peuvent élever et faire se reproduire pour créer des chatons uniques. En effet, chacune de ses petites créatures virtuelles est entre les mains d’un seul propriétaire, puisqu’elles ne peuvent être copiées. Les collectionneurs achètent et revendent leurs chatons sur la blockchain Ethereum. Les internautes fixent un prix de départ et mettent leurs chatons aux enchères, le prix baisse jusqu’à ce qu’un collectionneur l’achète. 

Un CryptoKitty, un chaton virtuel vendu et acheté en NFT

Mais l’utilisation des NFTs dans l’art numérique attire de nouveaux secteurs, notamment le secteur de la publicité qui profitent de cette tendance pour proposer de nouvelles campagnes de communication. Les marques commencent à réfléchir sur les opportunités en termes de notoriété et d’image que peuvent offrir les NFTs. Elles proposent de nouvelles expériences numériques pour faire participer leurs clients. Par exemple, elles peuvent vendre leurs produits en NFT. En série limitée, elle donne de la valeur aux produits qui séduit les consommateurs par le côté exclusif. 


Une pizza au pepperoni et un BigMac en version NFT

En mars dernier, Pizza Hut a réalisé une pizza virtuelle pour ses fans. Sa fameuse pizza au pepperoni a été mis en vente, via son compte Twitter, pour donner l’opportunité à ses clients d’acquérir une portion de leur produit. Un jeu concours a été organisé pour acheter, chaque semaine, une « part » de son oeuvre d’art numérique. Une vente aux enchères a été mis en place sur le site Rarible où la pizza s’est vendue à 5 ETH, soit 8824 dollars. La première pizza virtuelle a été pour le moins un vrai succès. 

Ke jeu-concours organisé par Pizza Hut pour acheter une part de pizza en NFT

Plus récemment encore, McDonald’s a lancé sa première collection d’oeuvres numériques. En collaboration avec l’agence DDB, McDo propose 4 oeuvres, déclinées en 5 exemplaires et transformées en NFT. Ces créations ont été dévoilées sur son compte Instagram et Twitter : une boîte de Chicken McNuggets, un BigMac, un sundae et des frites. McDonald’s donne rendez-vous à ces fans le 9 avril prochain pour participer à un concours, organisé sur les réseaux sociaux, pour tenter de gagner une de leurs oeuvres.

Le jeu-concours organisé par McDonald’s sur Instagram pour remporter une des quatre oeuvres d’art numérique

La chaîne de fast-food Taco Bell a vendu sa première collection numérique de tacos. Elle a mis en vente ces 5 NFT au prix initial de 0,001 EHT, soit environ 1,79$. Leur tacos ont été acheté en moins de 30 minutes sur la plateforme Rarible. Chaque acquisiteur a reçu une carte cadeau d’une valeur de 500$ qu’il peut utiliser dans l’un des fast-foods. 

La célèbre marque de chips Pringles sort un nouveau produit : la boite de chips que … l’on ne peut pas manger !! En effet, la marque Pringles a annoncé la sortie d’une nouvelle édition d’un paquet en édition limite intitulée CryptoCrisp, au plus fort moment de la cryptomania. Cinquante paquets ont été mis en vente aux enchères mais ceux-ci n’existent bien évidemment que sous forme d’oeuvre numériques, les NFTs. 

Le paquet CryptoCrisp sous la forme d’oeuvre numériques, les NFTs

Que ce soit une pizza ou un BigMac, l’objectif est le même : faire vivre aux clients une expérience numérique unique. C’est aussi un bon moyen de s’engager auprès de sa communauté. Les marques ont donc tout intérêt à suivre les dernières tendances pour proposer des nouveautés en termes de communication et en NFT. 

Le luxe se lance dans la mode digitale 

Les marques de luxes s’intéressent aussi de près aux NFTs : non pas seulement pour de la simple communication mais dans l’optique de développer de nouveaux produits : les NFTs pour créer un nouveau business, la mode digitale. En 2019, exemple d’une oeuvre de haute couture en version NFT

Vogue relate que Gucci porte un intérêt tout particulier aux NFTs

De nouvelles entreprises comme Neuno sont récemment apparues et propose d’acquérir des collectives numériques de mode.

Gucci a récemment déclaré que ce n’est « qu’une question de temps » avant qu’une marque comme Gucci ne sorte un NFT. 

Beaucoup d’acteurs dans l’univers de la mode s’interrogent sur l’appétence des NFTS et l’impact potentiel sur le fashion business

Va-t-on se mettre à collectionner des sneakers Nike virtuels si la société se décidait à en éditer ? A moins que ce ne soit déjà prévu dans les cartons de Nike … D’ailleurs Nike avait déjà senti la tendance venir il y a 2 ans déjà lorsqu’il a breveté des chaussures NFT appelées CryptoKicks. L’idée était alors que différents modèles de chaussures pouvaient être « croisés », essentiellement pour créer de nouvelles baskets personnalisées qui pourraient même être fabriquées dans le monde réel.

Utilisation WTF de NFT : les NFTs là où on ne les attend pas

Le papier toilette : DES NFTs jusque dans le PQ !! Une marque américaine de papier toilette appartenant à Procter et Gamble a suscité quelques interrogations en publiant une série d’œuvres d’art « NFTP », baptisées « Non-Fungible Toilet Paper ». Les enchères pour les NFTP Charmin ont atteint jusqu’à 0,15 ETH. Une opération qui sentait bon la communication caritative puisque les recettes étaient ensuite reversées à l’organisation d’aide humanitaire Direct Relief.

Le papier toilette, « Non-Fungible Toilet Paper » en NFT

Les Bratz : a l’instar des cartes paninis, Bratz a fait des cartes virtuelles NT à collectionner. L’une d’elle, la plus rare, était alors échangeable contre une poupée physique.

Les Bratz en cartes virtuelles NFT

Le plein essor des NFTs suscite l’intérêt des grandes marques et du grand public. La rareté numérique qu’offre ses jetons virtuels plaisent aux clients puisqu’ils leur donnent accès à des biens ayant une valeur symbolique, unique et marchande. L’expérience numérique qu’offre les NFTs ne peut que séduire ses internautes, de par la proximité qu’ils entretiennent entre eux et la marque. 

Alors, après la pizza au pepperoni et le sundae, quelles seront les nouvelles tendances en termes de NFT ? Découvrez ce que réserve l’année 2022 en terme d’opportunités de communication grâce aux NFT !

Partager

Articles similaires

3 exemples de marques qui utilisent le tunnel de publicités TikTok
Voici 3 exemples de marques qui utilisent la gamme de formats publicitaires de TikTok pour améliorer leurs ventes.
Inbound Marketing : Définition, ROI et exemples
Pour enfin comprendre ce qu’est l’Inbound Marketing et comment obtenir un retour sur investissement.
Comment les marques peuvent-elles obtenir plus d’engagement auprès de leur public sur TikTok ?
L’authenticité est la clé.