NFT : la nouvelle révolution musicale ?

Au programme

L’émergence du besoin des NFT dans le domaine de la musique dérive principalement du discours presque figé que l’industrie musicale tient depuis des décennies sur des structures complexes et dépassées. On l’a vu dans les années 2000 avec la montée du téléchargement et l’inaction face à de nouveaux comportements des internautes et besoins des consommateurs. Et c’est delà que sont nées les plateformes de streaming légales qui ont changé notre rapport à la musique et notre façon de la consommer. Désormais, rares sont les personnes qui achètent et/ou écoutent un album en entier (à part Eli à l’agence Vingt Deux qui nous saoule vante les mérites de l’album de Beyoncé à écouter en intégralité) et zappent d’une chanson, artiste ou playlist à l’autre).

Et si le web 3.0 venait au secours de l’industrie musicale ? En quoi les NFT peuvent-ils changer la façon de produire, vendre et consommer de la musique ? Les NFT et plus largement le Web3 sont à la fois des nouvelles technologies, des nouveaux objets et espaces de communication et de consommation.

Que sont les NFT et comment s’articulent-ils avec l’industrie musicale ?

Dans le Web 3.0, les NFT constituent une classe de jetons avec laquelle la propriété d’objets uniques – tant physiques que numériques – peut être irrévocablement documentée sur la blockchain.
physiques et numériques – peut être irrévocablement documentée sur la blockchain. Grâce à la technologie de la blockchain, des formats de fichiers bien connus, tels que JPG, MP3 et WAV, peuvent être convertis en biens numériques, ce qui permet d’associer des caractéristiques d’objets physiques telles que la rareté, le caractère unique et la preuve de propriété. La rareté artificielle d’un bien numérique augmente sa valeur avec le jeton unique qui lui est associé, ce qui n’était pas encore techniquement réalisable par la réplication purement réplication de fichiers à l’identique.

Du CD au MP3 et maintenant le NFT

La nécessité pour la société de mettre en place des NFT dans le domaine de la musique découle principalement du discours presque figé que tient l’industrie de la musique depuis des décennies sur des structures complexes et obsolètes. Les NFT permettent aux musiciens d’établir des flux de revenus novateurs sans intermédiaires centralisés et permettent à leurs fans de participer directement à la valeur de la musique. Ils offrent également aux musiciens la possibilité de profiter à long terme des ventes et augmentent la valeur de leurs œuvres.
Ainsi, à chaque changement de propriétaire d’un NFT, une sorte de redevance est automatiquement distribuée à son créateur en fonction du prix d’achat, dont la part peut être déterminée dans la création de NFT. Ce mécanisme est généralement intéressant à long terme et est démontré par les données d’une étude réalisée l’année dernière en 2021, qui a révélé que seulement 27 % des ventes sur le marché secondaire étaient moins chères que les ventes primaires. Selon les recherches menées par Water & Music, depuis juin 2020, environ 86 millions de dollars de ventes ont déjà été enregistrés via des ventes primaires de NFT musicaux, générés particulièrement par diverses classes d’actifs telles que les objets de collection audio/musique et les investissements royaux, qui peuvent montrer une pondération préexistante du marché.
Examinons la pratique et les cas d’utilisation actuels. Plus récemment, Ryan Tedder (One Republic) et KYGO ont publié la première chanson de leur groupe virtuel Bored Ape Band « Bored Brothers » via sound.xyz le 22 mars 2022 sous la forme de 300 Music NFT en édition limitée qui se sont vendus en quelques minutes. Ce projet est né du désir des deux artistes de créer et de conserver de la musique en dehors de leurs genres respectifs.

La première version sera rapidement suivie de titres supplémentaires et d’une vidéo musicale animée mettant en vedette les Bored Ape des deux créateurs. Cela soulève la question suivante, qui devrait être suivie de près en se basant sur le développement des récentes sorties : Les musiciens mondialement connus Ryan Tedder et KYGO ont-ils réussi à donner le coup d’envoi d’une adaptation grand public plus large des NFT musicaux avec ce projet et son énorme portée ? Et que pouvons-nous apprendre du projet audiovisuel pionnier  » Bored Brothers  » dans le contexte de la marque sonore ? Des projets similaires seront-ils bientôt un élément crédible d’une stratégie de marque holistique et tournée vers l’avenir ?
Les plateformes de NFT musicales, telles que sound.xyz, ont connu une forte croissance au cours des derniers mois mais sont encore considérées comme une niche. Toutefois, cela pourrait changer brusquement avec l’augmentation des sorties de grands musiciens grand public, dont Tedder a annoncé qu’elles incluraient bientôt Timbaland et Snoop Dog. On a ainsi appris cet été 2022 que le groupe Muse sortait son album « Will of the People » également en version NFT limitée.

NFT et Web3 : de nouvelles opportunités pour l’industrie de la musique

Nous sommes à l’aube d’un moment décisif et les marques mondiales, en tant que « pionnières », ont actuellement une excellente occasion de profiter de l’élan du Web 3.0 autour des NFT musicaux. De nombreux formats d’identité sonore se prêtent à la création d’objets de collection limités pour les clients et les fans qui ouvrent un tout nouveau point de contact avec la clientèle. Par exemple, il est possible de créer des pistes personnalisées pour des campagnes mondiales majeures telles que le Super Bowl, ainsi que diverses productions d’un logo sonore en coopération avec différents artistes.
Les NFTs offrent une réelle opportunité de se différencier des autres marques autant que possible avec les NFTs musicaux.

Des identités d’artistes associées – comme dans le cas des « Bored Brothers », les « Bored Apes » – aux actifs sonores peuvent contribuer à étendre l’identité d’une marque de manière totalement audiovisuelle dans le métaverse, où la créativité n’a pas de limites.

Les NFT musicaux, associées à des productions audiovisuelles de haute qualité, offrent une clé unique pour le métavers dans lequel utilisateurs et marques vont tôt ou tard se plonger.

Partager

Articles similaires

Ce que le succès de Reddit avec les NFT peut apprendre aux marques sur le marketing Web3
En trois mois seulement, Reddit a embarqué 2,5 millions de portefeuilles de crypto-monnaies sur sa place de marché NFT, sans jamais utiliser le mot « NFT ».
Marques & Entreprises : repenser l’objectif des NFT
Malgré la volatilité du marché des cryptomonnaies, la popularité du NFT a explosé et sa possession a doublé entre 2021 et 2022. De nombreuses marques considèrent les NFT comme de simples produits de collection. Mais ils peuvent être bien plus que cela…
Metavers : les marques sont-elles prêtes ?
Le métavers on en parle depuis des mois. Certaines marques sont entrées dans le Web3, d’autres attendent encore. Plus que jamais les entreprises doivent s’y préparer car ces univers virtuels sont bien une réalité !